Expressions japonaises pratiques Image - Blog - Isshoni

Expressions japonaises pratiques

Les expressions japonaises pratiques

        Coucou à tous ! Aujourd’hui nous allons voir ensemble plusieurs expressions japonaises très pratiques au quotidien : elles sont très utilisées, et ont bien souvent des sens très variés.

   Si vous voyagez au Japon, il est sûr et certain que vous les entendrez ou que vous les utiliserez vous-même. Ne me remerciez pas, c’est tout naturel !

Expressions japonaises pratiques - Blog - Isshoni

DÔ ITASHIMASHITE (どういたしまして)

       De toutes les expressions japonaises, celle-ci est assez trompeuse dans les faits. En effet, si vous cherchez la traduction de « de rien » dans un dictionnaire par exemple, vous tomberez très certainement sur cette expression. Et en effet, littéralement, c’est ce qu’elle signifie ! Mais il faut étudier un peu plus en profondeur sa signification pour comprendre son problème.

  Comme vous le savez certainement, le Japon est un pays aux nombreux codes de politesse où l’humilité règne en maître. Et c’est pour cette raison que cette expression est assez peu usitée au quotidien. En effet, en répondant littéralement « de rien », vous acceptez le fait que vous ayez fait quelque chose pour votre interlocuteur, ce qui vous place au-dessus de lui.

   C’est pour cette raison que pour répondre à un « merci », les Japonais auront plutôt tendance à utiliser des formules détournées comme kochira koso (こちらこそ・ »c’est moi qui vous remercie ») ou îe îe (いいえいいえ・ »non, non » pour dire que l’on a rien fait de spécial). 

EN RÉSUMÉ

  • Dô itashimashite (どういたしまして) => Ne s’utilise pas vraiment, manque d’humilité
  • Kochira koso (こちらこそ) => Très courant, renvoie le remerciement
  • Îe îe (いいえ いいえ) => Très courant, rend l’acte plus humble

OMEDETÔ (おめでとう)

     Cette expression signifie « félicitations » et elle s’utilise bel et bien au quotidien. C’est plus simple d’un coup, non ? Rassurez-vous, il y a quand même quelques petites subtilités !

  À l’instar de nombreuses expressions japonaises, il existe plusieurs manières de dire cela afin de correspondre aux différents niveaux de politesse. On peut donc dire à des amis ou à de la famille de manière presque superficielle omedeto (おめでと) ; ou de manière un peu plus sincère/formelle omedetô (おめでとう) ; ou encore de manière plus polie omedetô gozaimasu (おめでとうございます).

  Cette expression est notamment présente dans les formules de bonne année (Akemashite omedetô gozaimasu・あけましておめでとうございます) ou encore de joyeux anniversaire (otanjôbi omedetô gozaimasu・おたんじょうびおめでとうございます).

EN RÉSUMÉ

  • Omedeto (おめでと) => Neutre, s’utilise de manière un peu superficielle
  • Omedetô (おめでとう) => Neutre, s’utilise de manière plus sincère que le précédent
  • Omedetô gozaimasu (おめでとうございます) => Poli, s’utilise un peu partout avec des inconnus/supérieurs

JAANE (じゃあね)

    Cette courte expression, que presque tout le monde a déjà du entendre dans un épisode d’anime, signifie « à bientôt / à plus« . Attention toute fois, elle est d’un registre neutre, et n’est donc à utiliser qu’avec des amis/de la famille.

  Là ou ça se complique, c’est lorsque l’on cherche à savoir quoi dire selon le contexte, car là-encore il existe différentes manières de dire « à bientôt » selon le degré de politesse.

  Une manière un peu plus polie et passe-partout de dire « à bientôt » est mata ne (またね). Là encore, il est très courant de l’entendre ou de le lire.

  Encore plus polie, nous avons shitsurei shimasu (しつれいします). Cela relève presque de l’excuse, puisque cela signifie littéralement « je suis impoli » et peut s’utiliser lorsque vous mettez un terme à une conversation de manière assez formelle.

  Si vous souhaitez faire vraiment très poli, avec un supérieur au travail par exemple, vous pourriez dire par exemple dewa mata ashita yoroshiku onegaishimasu (ではまたあしたよろしくおねがいします) qui signifie « dans ce cas à demain, je suis impatient(e) de retravailler avec vous ».

  Enfin, je tiens à parler ici de sayônara (さようなら), que j’ai déjà vu être utilisé par certains sur internet notamment pour dire « à bientôt » et attention, car il ne faut surtout pas ! En effet, tout comme en français, les expressions pour dire « à bientôt » (à l’exception de shitsurei shimasu qui à d’autres utilisations) ne s’utilisent que lorsque le contexte implique que vous revoyiez la personne prochainement (un collègue, un ami à l’école, un membre de la famille, etc…) mais sayônara est plus proche d’un adieu français. Il s’utilise lorsque l’on ne sait pas quand on reverra la personne, ni même si on la reverra tout court ! Faites donc attention à cette nuance.

EN RÉSUMÉ

  • Jaa ne (じゃあね) => Neutre, s’utilise dans un cercle très proche
  • Mata ne (またね) => Poli, peut s’utiliser plus largement que jaa ne mais ce n’est pas assez formel pour le monde du travail par exemple
  • Shitsurei shimasu (しつれいします) => Poli +, s’utilise un peu partout avec des inconnus/supérieurs ou au téléphone par exemple avant de raccrocher
  • Dewa mata ashita yoroshiku onegaishimasu (ではまたあしたよろしくおねがいします) => Poli ++, à n’utiliser que dans un cadre très sérieux et avec des personnes qui nous sont supérieures hiérarchiquement
  • Sayônara (さようなら) => Ne surtout pas utiliser pour dire « à bientôt » !

YOI ICHINICHI WO (よいいちにちを)

     Jusqu’à il y a peu, cette phrase raccourcie (dont la forme complète est 良い一日をお過ごし下さい、yoi ichi nichi wo osugoshi kudasai) signifiant « passez une bonne journée » n’était pas du tout utilisée. Ce n’est en fait que la traduction directe d’une formule très utilisée en Occident, et notamment aux États-Unis dont la culture a énormément influencé l’archipel nippon ces dernières décennies.

     Cependant, peut-être justement à cause de cette influence américaine, cette phrase a commencé à faire son apparition au sein des expressions japonaises dans la subculture, comme dans les anime/manga, mais également à la télévision avec certains programmes qui finissent sur cette formule.

     Dans la vie de tous les jours par contre, vous ne l’entendrez probablement jamais étant donné que les Japonais ont déjà leurs propres formules pour chaque situation. Par exemple, là où chez nous il est habituel de souhaiter une bonne journée lorsque l’on quitte la maison, il existe au Japon les formules ittekimasu (いってきます) et itterasshai (いってらっしゃい) ; ou encore au travail lorsque l’on part on dit otsukare sama deshita (おつかれさまでした) ou encore osaki ni shitsurei shimasu (おさきにしつれいします) plutôt que de souhaiter une bonne fin de journée.

EN RÉSUMÉ

  • À la maison, on utilise ittekimasu (いってきます) et itterasshai (いってらっしゃい) 
  • Au travail, on utilise otsukare sama deshita (おつかれさまでした) ou encore osaki ni shitsurei shimasu (おさきにしつれいします)
  • Entre amis, on utilise jaa ne (じゃあね) ou mate ne (またね)

Attention car cette phrase ne s’utilise pas au quotidien même si vous pouvez la rencontrer dans de rares situations.

HAJIMEMASHITE (はじめまして)

      Elle fait partie de ces expressions japonaises qui, malgré qu’elles soient courtes, en disent beaucoup. En effet, hajimemashite (はじめまして) s’utilise généralement lorsque l’on rencontre quelqu’un pour la première fois et se traduit à lui-seul par « ravi.e de faire votre connaissance (pour la première fois) » ou plus simplement par « enchanté.e« .

     Ce mot peut également s’utiliser en réponse, et il est très courant lorsque l’on se présente et qu’on l’utilise de l’entendre en réponse (tout comme les « enchanté.e » en français). Cependant, retenez bien qu’il ne s’utilise qu’une fois, à savoir la première fois que l’on rencontre quelqu’un. On ne l’utilise pas à répétition.

       Hajimemashite est une expression courte, simple et efficace. Elle est suffisamment polie pour s’utiliser aussi bien au travail avec des collègues ou des supérieurs que dans la vie de tous les jours.

Expressions japonaises pratiques 2 - Blog - Isshoni

DÔZO (どうぞ)

     Globalement, on peut considérer que dôzo est l’équivalent de notre « s’il-vous-plaît » et possède tout autant d’usages pour ce mot que nous en français. Raison pour laquelle vous l’entendrez régulièrement si vous avez la chance d’aller là-bas.

      Vous pourrez par exemple l’entendre : 

  • Dans des phrases impératives comme dôzo suwatte kudasai (どうぞすわってください, « je vous en prie, asseyez-vous ») ou encore kochira he dôzo (こちらへどうぞ, « Par ici s’il-vous-plaît ») ;
  • Dans des réponses à des demandes comme koko de suwatte mo ii desu ka (ここですわってもいいですか, « Puis-je m’asseoir ici ? ») / hai dôzo (はい、どうぞ, « oui bien sûr (je vous en prie) ») ;
  • Pour offrir quelque chose à quelqu’un comme okashi wo dôzo (おかしをどうぞ, « Tenez, voici quelques friandises ») ;
  • Lors de présentation pour exprimer « ravi de vous rencontrer » en disant dôzo yoroshiku onegaishimasu (どうぞよろしくおねがいします).
      Ce ne sont donc pas les occasions qui manquent de l’entendre ou de l’utiliser, mais au moins le sens de ce mot reste toujours sensiblement le même !
Expressions japonaises pratiques 3 - Blog - Isshoni

DÔMO (どうも)

     Pour finir avec les expressions japonaises, nous allons voir plus en détail un mot que l’on avait déjà vu ici pour dire « merci » mais qui est très versatile ! Selon la situation, il peut en effet vouloir dire « merci », mais également « salut » ou encore « désolé ». Le japonais est une langue très contextuelle et cette expression en est l’exemple parfait.

   Dômo est en fait un adverbe qui met l’emphase sur ce qui le suit. Par exemple vous connaissez très certainement dômo arigatô (どうもありがとう) qui veut dire « merci beaucoup », mais il existe également dômo sumimasen (どうもすみません) pour s’excuser beaucoup.

     Lorsque vous entendez le mot dômo tout seul, c’est en fait simplement que la seconde partie a été ommise pour raccourcir l’expression. Évidemment, cette version tronquée est également moins polie. Il faudra donc utiliser la forme en entier dans un cadre professionnel par exemple, ou encore pour s’excuser car il serait mal venu de le faire de manière rude. À noter également que l’on n’utilise dômo pour s’excuser que lorsque la faute n’est pas grave, genre vous vous êtes trompé de siège au cinéma.

   Mais ce n’est pas tout, il peut également être utilisé pour dire « bonjour » de manière décontractée (utilisable avec des amis, des voisins, des collègues, mais pas avec des supérieurs ou des clients donc !). On l’entend également de manière doublée, ce qui donne dômo dômo (どうもどうも). Dans les deux cas, cela veut dire « bonjour ».

EN RÉSUMÉ

  • C’est un adverbe signifiant « très », « beaucoup »
  • Dômo arigatô (どうもありがとう)=> « merci beaucoup »
  • Dômo sumimasen  (どうもすみません)=> « désolé »
  • Dômo dômo (どうもどうも) => « salut »
  • Peut s’utiliser tout seul et le sens change selon le contexte. Dans le cadre d’excuses, cela fait très léger avec cette forme.

CONCLUSION

       Voilà tout pour cet article qui, je l’espère, vous sera utile lors de vos voyages au Japon ! Dans cette optique, n’hésitez pas à passer voir mes autres articles sur ce blog, ma formation de japonais ou encore ma boutique pour vous procurer par exemple mes cartes de voyage ! ^_^

NEWSLETTER

Vous ne voulez pas louper mon prochain article ? Abonnez-vous à la newsletter
Issho Ni ❤

DERNIERS ARTICLES

AUTRES ARTICLES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut